mardi 10 août 2010

La vie est un cadeau

La vie est un cadeau
Mon deuxième, le jour de ses 21 ans, torse nu, sous une pluie torrentielle en face de ses 24 amis abrités par un auvent clâme cette phrase que j'ai moi même tellement prononcée!
Chaleur au coeur. Sensation qu'une de de mes idées essentielles s'est transmise à la génération suivante...

Oui, la vie est un cadeau. Certains le refusent tout net au nom de je ne sais quel masochisme, ou le mettent de côté, pour l'ouvrir "plus tard"sous pretexte qu'il ne sont pas prêts. Il est vrai que la vie quittent certains cadeaux irremplaçables. Mais elle place aussi sur notre chemin d'autres cadeaux qui ne demandent qu'à s'offrir et qui nous rendent heureux! Chacun d'entre nous est le cadeau de quelqu'un d'autre même si nous n'en avons pas toujours conscience.

En ce qui me concerne j'aime les cadeaux, je développe même une certaine gourmandise, à les regarder, les sentir, toucher l'emballage avant de les ouvrir avec fièvre et curiosité. Alors oui la vie est un cadeau. Si on regarde bien chaque jour, il y a un présent devant notre porte.















Qu'ils sont beaux nos enfants! Et ils s'entendent! Un vrai miracle!




Pour finir ce très beau poème de Colette Nys-Mazure, lu par ma marraine en ce grand jour:

Radieuse

"C'est une fille de haute liesse,
à prendre la vie en proue,
hisser les heures à vive allure,
une femme libre de son essor.
Elle rit vrai à la face du jour
et son haleine a la fraicheur
des pointes d'herbe quand frémit l'aube.
On tenterait de la retenir.
La marge d'une étreinte, d'une page partagée,
d'un morceau de pain rompu.
Elle est déjà plus loin que le tournant de l'été.
On cherche son propre chemin
dans le sillage fulgurant.


"Singulières et plurielles. ED Desclée de Brouwer. Collection litterature ouverte.2002"


4 commentaires:

Myel a dit…

Tu es encore plus belle que dans mes souvenirs. J'ai pensé à toi le 31 et j'ai dit aux deux/trois qui étaient là près de moi : c'est aujourd'hui qu'Elle se marie !
Que le bonheur soit toujours ton bagage !
Bisous

Helianthine a dit…

Merci du compliment Myel mais tu sais, ce jour là, entre la coiffeuse et la maquilleuse c'est normal que tu ne m'aies pas reconnue, elles ont fait du bon boulot! Je continue de te lire et te souhaite de cueillir la rose rouge. Baisers.

Helianthine a dit…

Mais il n'est pas exclu que le bonheur rende belle....

Anonyme a dit…

trèèèèès belle.... quelle journée...
cousine christine