mardi 12 janvier 2010

Y a des jours où faut y aller quand même!


Finalement ce n'est pas le méchant virus à la une de tous les médias français qui aura entrainné notre pays à la paralysie mais cette bonne vieille neige contre laquelle aucun vaccin n'a été mis en place! Samedi dernier lorsque j'ai voulu acheter de quoi substenter les 15 copains, gros mangeurs de surcroit, invités chez moi, j'ai dû me rendre à l'évidence qu'il allait falloir improviser et jeter ma liste d'ingrédients à acheter à la poubelle!
Les camions avaient été immobilisés avec interdiction de circuler ce qui a eu comme conséquence des rayons désespérement VIDES!!!!!
"Vous regardez pas la télé ma ptite dame?" qu'il m'a dit le boucher.
"Ben non" qu'la ptite dame que je suis lui a répondu.
Depuis, je ne suis pas retournée en courses. La Saône et Loire souffre d'un manque de ravitaillement, oui, oui!
Cet après midi il va pourtant bien falloir m'y coller. Pour cela il faudrait déjà que j'arrive à sortir ma voiture de mon allée recouverte de 10 cm d'une couche blanche bien installée! Cela doit bien faire rire mes copines des grands froids (Marico et noèse) qui doivent avoir l'habitude de manier la pelle avec une dextérité toute canadienne!
Moi j'ai même pas de pelle, pathétique non?
Ce coup ci, je n'ai pas fait de liste. Je vais acheter au feeling parmi les deux trois trucs qui traîneront sur les étals.

1 commentaire:

Marico a dit…

Mais non, je ne ris pas de ton désarroi! 10 cm chez toi (ce qui est rare) c'est comme 50 cm chez moi (ce qui est rare aussi et ce qui paralyse tout aussi)!
Je ne pellete pas si souvent: mon chéri a conservé le tracteur et la souffleuse à neige de la ferme. Heureusement, car la route d'accès est plutôt longue. Ouf!
Mais je t'aiderais bien à déblayer ta voiture! Bisous