lundi 19 décembre 2011

Une nouvelle

Vendredi, ma vie a basculé.

Par le passé j'ai pu déjà employer ces mots-là. Parfois la "vie" bascule dans le sens négatif du terme. Elle nous entraîne dans un gouffre sans fond et instantanément on SAIT qu'il y aura un avant et un après que l'on ne sera jamais plus comme avant, que l'on ne considèrera irrémédiablement plus les choses de la même façon, un basculement vers les Abymes.

Aujourd'hui c'est un basculement dans un sens positif, une envolée vers l'avant, un coup de balancelle qui nous propulse dans les nuages. Mais le résultat est le même. On SAIT qu'il y aura un avant et un après, que l'on ne sera jamais plus comme avant, que l'on ne considèrera irrémédiablement plus les choses de la même façon.

Mon fils aîné m'a annoncé que j'allais être mamita (grand mère en Argentin)

Avant même de me demander s'il était heureux de cette nouvelle j'ai égoïstement laissé exulter ma propre joie! Un enfant de mon enfant!!!!

La continuité de la vie!

Quoi qu'il arrivera à cet enfant là, une petite once de lui vivra au rythme d'un petit coeur quelque part.....

C'est drôle les idées qui nous viennent parfois dans ces moments-là.

J'ai remarqué qu'à chaque fois que je l'ai annoncé j'ai dit : G va être papa! Ce à quoi, mon cher cousin m'a dit "tu veux dire que tu vas être mamie". Eh bien oui c'est vrai mais l'annonce de l'état de père de mon fils passait avant celle de mon statut tout neuf de grand mère. Trouvais je plus exceptionnel qu'il soit père que je soie grand mère? Oui surement. Grand mère je ne m'imaginais pas ne pas l'être! Et le plus tôt me semblait le mieux.

Maintenant que la surprise que mon fils devienne père est passée en effet, je réfléchis à ce que mon nouveau statut peut changer dans ma vie.

1) Putain c'est vrai que cela fiche un coup de vieux.....J'en ai une crise de rhumatisme ;-)

2) Si par hasard un jour je fais la connaissance d'un homme avec qui je peux avoir une ouverture, c'est le genre de statut qu'il ne faudra peut-être pas se précipiter d'annoncer :-)

3) Qu'est ce qui vaut le coup de moi ou mon savoir-faire de transmettre à un petit enfant??????

4) Compte tenu que parmi toutes mes amies, je suis la seule grand mère de service, comment vais je faire pour ne pas les saouler tout le temps avec ça????????

5) Une grand mère en mini-jupe, est ce que c'est jouable?

6) Comment être femme, maman et grand mère? (Ne surtout pas ne plus être QUE grand mère!) est ce que cela ne commence pas à faire beaucoup pour un seul être humain?

En tout cas, avant on disait
c'est une nouvelle que j'aimerai dire "au monde entier"
eh bien aujourd'hui, grâce à internet c'est possible et qu'importe si 99,999% des gens s'en moquent éperdument!

4 commentaires:

Françoise a dit…

Moi, je ne m'en moque pas du tout, étant grand-mère de 4 petits gars ! (sourire) et fière de l'être !
Tu verras, tu vas l'aimer d'un amour infini cet enfant. Je ne croyais pas mes amies lorsqu'elles me le disaient, mais quand je suis devenue grand-mère à mon tour, j'ai compris ! :-)
Douce nuit à toi, Hélianthine. Bisous.

PS : et félicitations à ton fils et à toi ! :-)

Helianthine a dit…

Et à la maman que j'adore!

Anonyme a dit…

Et bien maintenant que j'ai félicité la future mère et le futur père, je peux bien féléciter
la future mamita.
Bisous et fais de beaux rêves.

cousine a dit…

mamita, j'adoooore!