mercredi 18 janvier 2012

Au ralenti

Ce matin, je me suis levée avec précaution.
Mes articulations semblaient rouillées, encrassées, peu désireuses de fonctionner.
En guise de lubrifiant j'ai avalé deux grandes tasses de café noir.
Puis j'ai ouvert les volets
Et je suis restée un moment à goûter à la beauté du spectacle.
Arbres en fleurs de sel
sculptures de glace
Fantômes à travers le brouillard
Un blanc gris froid partout.

Je crois que je suis restée un moment le nez au carreau, la tasse fumante à la main.

Puis j'ai pris la voiture pour aller à un rendez-vous. J'aime bien conduire les jours de brouillard parce que pour une fois, tout le monde roule comme moi. Au ralenti. Enveloppés de coton, prudence, précaution, plus personne ne semble pressé de se rendre quelque part et c'est bon.

Le rendez-vous s'est bien passé. Je suis créatrice d'un projet qui vit depuis quelques mois et continue d'évoluer en fonction du soi disant hasard de la vie... J'ai réuni sur un même lieu professionnel différents praticiens de Bien-être. Nous travaillons ensemble en synergie, chacun avec sa compétence au service de l'autre. Des prix abordables. Des journées découverte où les gens s'inscrivent pour découvrir des ateliers Feng shui, coaching, Do In, sophrologie....(10€ L'h) ou des soins massage-bien-être, reiki, réflexologies, shiatsu (30€ de l'heure). Maintenant les gens viennent de loin pour venir se poser un peu dans cette ancienne maison d'habitation reconvertie en maison du Bien-être. Je suis fière de cette belle énergie qui règne en ce lieu. Aujourd'hui j'accueillais une sophrologue qui vient rejoindre l'équipe. Nous serons donc six à travailler régulièrement là, plus tous les autres qui viennent de temps en temps.

Ensuite, je suis allée voir Céline. Figée comme chaque élément de ce paysage d'aujourd'hui. Des yeux bleus froids, ouvert sur le vide, une immobilité à laquelle on s'habitue.
Je l'ai massée doucement avec la musique qu'elle aime. En prenant le temps hors du temps.

Puis je suis rentrée, sans avoir passé la quatrième de la journée.
J'ai vécu au ralenti aujourd'hui.
Et c'était BON.

6 commentaires:

NanouB973 a dit…

je repasse....
enfin un blog ou je me sentirai vraiment comprise
l'infirmière m'a fait chaque jour du reiki en dehors de ses heures, en plus de mes soins à l'hôpital...je fais aussi de la fasciathérapie, de la relaxation, ça me détend mais ça ne guérit pas....et ça repart de plus belle !

merci de ta visite, j'ai cliqué vite sur ton nom, en plus tu as une belle façon d'écrire

je reviens

me lisais tu alors ? les deux blogs ? comment as tu connu mes blogs, je me pose tjs la question :-)))

mon credo : Victoire avant tout !!!
amicalement
Nanou

Helianthine a dit…

C'est Françoise, qui croit aux signes, qui m'a permis de te lire....Elle m'envoie aussi parfois de mauvaises personnes, c'est comme ça!
Je t'ai lue il y a quelques années, puis perdue, puis relue là....

Françoise a dit…

C'est donc bien moi qui ai ouvert ta porte à de mauvaises personnes ? Désolée, Hélianthine.

Helianthine a dit…

Tout a un sens Françoise, cela m'a permis de prendre conscience que je souhaitais vivre quelque chose de plus "intimiste" ici, voilà tout

NanouB973 a dit…

ah ma chère Françoise !!! ça ne m'étonne pas, on s'estime et se respecte beaucoup...alors tu es la bienvenue aussi chez moi Helianthine , mais je subis aussi quelques méchancetés , des personnes, enfin, une toujours la même qui ne cesse chez des blogs que j'aime aussi, de mettre des insinuations contre moi, très ciblées quand on sait lire entre les lignes ...mais en règle générale, je suis appréciée et ai de belles amitiés sur blogs
je t'ai vu aussi me semble t-il chez Myel, Macao et encore ailleurs je cherche !!!

belle soirée et je reviendrai ici
j'aime les femmes libres !

pakita a dit…

J'aime ces journées où rien ne nous pousse, ne nous tire, ne nous stresse. Où on a le sentiment que c'est nous qui avons la main, bel et bien.
J'aime prendre le temps de mon café, de la cigarette.
J'ai de telles douleurs de dos depuis des mois que je rêverais de tes massages ! Hélas pour l'instant je n'ai recours qu'à des anti-douleur et bientôt une kiné... il faut juste que je trouve le courage de me bouger... c'est un peu le chat qui se mord la queue... j'ai tellement mal que je n'ai même pas la force d'aller me faire soigner.
Du coup, je me suis mise à modeler de l'argile, c'est déstressant au possible. C'est l'une des meilleures thérapie que je connaisse.
Et puis comme toi je n'aime pas rouler vite, mais c'est surtout pour ne pas risquer d'écraser les animaux qui traversent la route. Nous avons beaucoup de renard et de ragondins dans notre coin.