jeudi 15 janvier 2009

A quoi voit-on qu'on a grossi?

Au nombre de jours passés à éviter soigneusement le pèse-personne (voir à carément éviter la salle de bain)
Au regard mâle concupiscent qui se pose sur ton fessier
Au collant qu'on arrive plus à monter jusqu'en haut facilement
Au sentiment que le lave linge est bloqué sur le programme 90°C avec rétrécissement de toutes tes fringues!
Aux copines qui ne te posent plus la question fatidique qui les tarabustaient, voire les empêchait de dormir: "dis-donc, t'aurais pas maigri toi?" Faîtes de beaux rêves, les filles!
Aux clins d'oeil qu'on ne jette plus dans les miroirs, vitrines et rétroviseurs...

Allez, je m'attelle au cahier des charges de ce nouveau domaine de la lutte (qui décidément est immense!)

2 commentaires:

Mots d'Elle a dit…

"Extension du domaine de la lutte"...Houellebecq n'a qu'à bien se tenir!!

fee du logis a dit…

A quoi voit-on...? Quand ton mari te palpe les nichons puis dit: t'aurais pas G.....AAAAAAArg!