dimanche 7 décembre 2008

Et si je ne luttais plus?

Parfois le doute m'etreint (oui, ne souriez pas, cela fait mal paske le doute a des gros bras musclés et il serre, il serre et ça fait mal au ventre!).
Et si je ne luttais plus?
Où est la lutteuse en moi?
Sur quelle planète, dans quelle galaxie s'est-elle enfuie? Enfouie aussi d'ailleurs.
Je m'isole. Je m'enferme. Non seulement je ne travaille plus, mais bien obligée de reconnaître que je souffre d'une certaine propension à fuir la société actuellement. Lorsque je vais chercher ma fille à l'école, je fais un ptit signe de tête à toutes les mamans qui papotent (mot gentil pour dire "qui jouent les langues de putes"...) en attendant leur(s) enfant(s) respectifs. Tu n'embrasses pas pour nous dire bonjour", me dit un jour une maman. C'est drôle comme, en France, les gens se sentent limite "humiliés" de ne pas être embrassés. Déjà au boulot, on m'en faisait la réflexion. On s'approchait de moi puis on reculait en disant : "ah, c'est vrai, toi tu n'embrasses pas", ce à quoi je répondais invariablement: "cela ne m'empêche pas de faire plein de trucs agréables!". Mais je ne dois pas m'égarer.
Non, je ne vois pas l'interêt d'embrasser. Ce n'est pas par excès d'hygiène, dégout des joues de l'autre ou je ne sais quoi du même style. Nan mais
1) Je n'ai pas envie d'embrasser tout le monde, en tout cas impensable pour moi d'embrasser hypocritement ceux que je n'aime pas (attitude qui ne dérange absolument pas le commun des mortels)
2) Si je ne les embrasse pas (ceux du 1) pour les blondes!) (pis comme 90% de mes copines sont BLONDES (en fait je suis blonde moi même) vous avouerez que cette parenthèse n'est pas superflue!) alors disais-je, si je ne les embrasse pas, je marque une différence entre mes collègues (ou les mamans des amis de ma fille) et là pas question! Je tiens à ma neutralité.
3) Je veux bien embrasser ceux que je ne vois PAS TOUS LES JOURS! mais Merde! Le baiser pour moi c'est un geste tendre (oui même sur la joue, bande de sans coeur) que l'on distille avec parcimonie pour qu'il garde de la valeur!!!! Si on bizouille pour un oui ou un non on désacralise le baiser!
Tiens la lutteuse se réveille!
Je milite pour la valeur d'un baiser. Donnons un sens au baiser, ne le faisons plus machinalement.
4) Il n'y a pas de petit 4, ça suffit!
Pourquoi ce billet au fait? Je ne comptais pas du tout parler du baiser en commençant à l'écrire....
Non, je me disais que j'entretenais des relations "virtuelles" via ce blog en faisant peu d'effort pour partager en face de l'autre, dans la vraie vie des évènements et des émotions....Et maintenant j'ai même trouvé la parade formidable pour refuser les invitations : "Euh, tu sais là cela ne va pas être possible parce que je viens d'avoir un chiot et je ne pas le laisser seul avec les enfants, ni l'emmener parce qu'il n'a pas tous ses vaccins. Enfin, vous voyez ce genre de trucs imparables!
Mais dire que je suis déprimée ou je ne sais quoi d'autre de la même veine serait mentir. Non, j'ai plutôt l'impression de m'éclater. Je ris beaucoup dans la journée. Je suis heureuse. J'ai juste envie de preserver mon espace vital des invasions d'autrui. Est ce grave docteur?
Dois je lutter contre cette tendance actuelle?

10 commentaires:

cousine christine a dit…

non seulement c'est pas grave mais je dirais même que c'est drôlement sain comme réaction surtout si tu en heureuse.... quant aux "baisers" j'ai exactement le me^me point de vue, contente donc de savoir que je ne suis pas la seule.... les gds esprits...

noèse cogite a dit…

Faire du ménage ds sa vie n'est pas malsain..se recentrer sur ce qui est vrai..c'est cela qui est important..rester ds la réalité.
Habituellement avoir des enfant ns aide rester ds la réalité! :)

HelLutte a dit…

A Noèse, je fais souvent les choses à l'envers et de façon peu "habituelle", mais tu dois commencer à sacrément le sentir! Quand aux pieds, ne t'inquiète pas, ils restent ancrés au sol, quoi qu'il arrive.Mais tu ne te poses pas la question, toi, parfois de ces liens qu'on développe via les blogs? Sont-ils ancrés dans la réalité, eux?

A Christine avec le sourire "ouf! C'est combien la consult?"Sinon, rassure-moi.....nous nous sommes bien embrassées la dernière fois que nous nous sommes vues, non?

Annie a dit…

"Donnons un sens au baiser, ne le faisons plus machinalement"
Pleinement d'accord avec toi je suis.

"Est ce grave docteur?"
Ce n'est pas grave puisque tu es heureuse ainsi actuellement.
Laisse-toi porter par cette tendance du moment.

"je fais souvent les choses à l'envers et de façon peu "habituelle""
Là, tu me rappelles quelqu'un...

cousine christine a dit…

oui oui on s'est embrassées.... donc ns savons toute les 2 pourquoi!!
je suis plutôt "contente" que ta lutte se temporise, même si je ne me fais pas d'illusion : cela fait de toute façon partie de toi...

noèse cogite a dit…

Les blogs , pour moi , ne sont pas irréels.
Il y a Catherine qui va au resto avec des amis blogeurs..Si je demeurais pas loin de chez toi..on se rencontrerait.
Les blogs sont des moyens d'échanger..des créer des liens.
Et puis à un certain âge , on réduit ce qui est artificiel et n'a pas de vraies racines. Ça fait du bien !
Fait attention à toi Hélène :)

christine Z a dit…

ON ne commence pas à developper une tendance à l'autocongratulation par ici?
d'accord ça fait du bien, à condition d'accepter les divergences quand elles viennent.
et non toutes les mamans devant l'école qui discutent ne font pas les langues de putes!
bises

HelLutte a dit…

à Annie: Aahhh, Le dernier "paragraphe" de ton commentaire dévoile donc un point commun....Au plaisir d'en découvrir d'autres!

à Christine Z : je n'ai pas compris l'autocongratulation....Tu es vexée parce que je n'aime pas les conversations des mamans à la sortie de l'école? Tu devrais pas! accepter les divergences? Ca me rappelle quelque chose...Ou plutôt quelqu'un...Non jcomprends pas....

Helenem a dit…

bah, moi, je bisouille un peu... mais attention, joue contre joue ce n'est qu'un contact furtif, qui n'engage pas beaucoup, les lèvres sur la joue, si, réservés à la famille et aux très proches. Mais je comprends cette réserve ! ;o) et je déteste l'hypocrisie...

HelLutte a dit…

Aaahhhh! Voilà un commentaire que j'attendais! merci et bienvenue ici helenem!