jeudi 20 novembre 2008

A propos du congé

Certains se demandent peut-être de quoi il s'agit. Au mois de mai 2008, j'ai commencé à me renseigner pour savoir ce qui existait au niveau de l'éducation nationale comme type de congé. J'ai appris que le congé sabbatique n'existait pas dans l'enseignement....(sans commentaire..) J'ai la chance d'avoir une fille de 7 ans. J'ai donc pu poser "un congé pour élever un enfant de moins de 8 ans" qui est un congé "de droit", que le rectorat ne peut pas nous refuser. Je tiens cependant à rapporter la conversation téléphonique que j'ai eu avec une responsable du rectorat au sujet de ce congé:
"Bonjour.....formules d'usage, présentation etc....J'aimerai savoir quelle démarche effectuer pour prendre le congé pour élever un enfant de moins de 8 ans".
"Pourquoi ne vous mettez vous pas en arrêt maladie?" me demande tout de go cette responsable (vous avez remarqué? J'aime bien l'expression "tout de go").
"Eh bien.....Parce que je ne suis pas malade" (tiens, pardi!)
"Oui mais vous avez tout interêt à opter pour cette solution parce que vous savez le congé pour élever un enfant de moins de 8 ans est un congé SANS SOLDE". (ben ce n'est pas pret de s'arranger du côté de la sécu avec des conseils de fonctionnaire pareils!).
"Oui, je sais...."
Là il y a un blanc de ....au moins une minute......Puis la responsable reprend avec un ton légèrement excédé et condescendant....
"Bon, c'est vous qui voyez.....Il suffit d'écrire une lettre sous couvert du chef d'établissement"
"Y a t-il un préavis?"
"Non, vous pouvez la faire démarrer quand vous voulez."
"Je préfère que cela coïncide avec la rentrée, histoire de laisser le temps à mon chef d'établissement de trouver un remplaçant"
"C'est vous qui voyez...C'est renouvelable par tranche de six mois" me répond aimablement cette chef fonctionnaire.
Et c'est ainsi, que je ne travaille pas depuis début septembre.
Maintenant, pourquoi ce billet? Parce que je me demande que décider au bout des 6 mois. Vous connaissez les femmes....on leur donne "ça" et elle demande "CA" (je ne sais pas faire la cedille pour les C majuscules).
Un vrai cas de conscience.
D'un côté ...LA CRISE .....Et c'est un peu indécent de vivre de ses rentes par les temps qui courent....
De l'autre....LE BONHEUR..... Pour moi et mes enfants......
Loulou, que j'ai eu longuement au téléphone hier, et qui s'est toujours montré de très bon conseil et qui a fait, et fait encore, preuve d'un réel soutien, m'a conseillé de rempiler pour six mois.
J'attends vos arguments....
Que de pointillets dans ce billet!
Enfin, j'ai laissé tomber les émoticônes, c'est déjà ça.....
Ce soir...Beaujolais nouveau. Ca va me mettre la tête à l'envers....
Pas bon pour la réflexion....

1 commentaire:

Pascal a dit…

Alors là , sans hésiter, à ta place je prolonge !!
Clara aura 8 ans l'année prochaine , c'est donc la derniére occasion pour en profiter, à moins ke tu nous fasses un nouveau petit schtroumph!(mais les hommes s'est fini pour toi y parait !)
Si financièrement ça passe, pourkoi te priver de ce bonheur ?
franchement !
biz a plus